Retour

Parcours philatélique de Lise Gosselin
Secrétaire

J’ai commencé à «ramasser» des timbres du Canda lorsque j’avais 16 ans et j’ai accumulé tout ce qui passait par ma boîte aux lettres pendant plusieurs années. Lorsque j’ai pris ma retraite en 2005, j’ai ouvert le tiroir et démêlé le tout ne sachant pas trop quoi faire pour classer mes trésors. Pendant au moins 6 mois, mon conjoint me disait : tu devrais aller dans les clubs. Je n’y suis pas allée tout de suite. Je croyais alors qu’il fallait avoir bien des connaissances pour faire partie d’un club philatélique. Comme je me trompais!

En 2007, pour une première expérience, je suis allée au Samedi du timbre de Québec. Ce fut très positif et, quelques mois plus tard, j’adhérais à la Société philatélique de Québec. J’ai beaucoup appris en fréquentant les clubs et je m’y suis fait plusieurs amis. En 2008, j’ai été élue au sein du CA de la Société philatélique où, depuis tout ce temps, je m’occupe de la bibliothèque et des bénévoles de la table d’accueil à Postalia, événement qui a lieu à Québec deux fois par année. Je me suis impliquée comme bénévole lors de La Royale 2008 à Québec.

En 2010, on m’a sollicitée pour que je présente ma candidature à la FQP et lors de l’AGA de cette même année, j’ai été élue au CA. Petit à petit, je me suis impliquée. D’abord, j’ai participé à la rédaction du bulletin de liaison. En 2012, j’ai accepté le poste de secrétaire du CA, poste que j’occupe encore aujourd’hui et que je prends très à cœur. Comme bénévole, j’ai participé à quelques «Royale», Filex, Postalia et d’autres salons dans la région de Québec. J’ai fait partie du comité organisateur de BNAPEX 2018 à Québec, où j’étais responsable de tous les bénévoles qui ont contribué à faire de cet événement un succès. Je continue de m’impliquer auprès de la communauté philatélique de la grande région de Québec. La philatélie est une passion pour moi et je réalise que j’ai encore beaucoup à apprendre et à donner.